bougie-crea.com
Image default
Santé

Restauration dentaire : qu’est-ce que c’est ?

La fonction masticatoire d’une dent cariée ou détruite peut être rétablie à l’aide de la restauration dentaire. Cette dernière renforce également une dent usée ou optimise l’esthétisme d’une dent. Une dent ébréchée, les décolorations ou légères malpositions ainsi qu’une fêlure peuvent être corrigées, réparées ou comblées grâce aux restaurations dentaires. Actuellement, de nombreuses options thérapeutiques sont possibles en plus de l’évolution constante des matériaux utilisés pour la restauration dentaire. Dans cet article, vous découvrirez les techniques les plus utilisées ainsi que les matériaux dont font usage les dentistes Hongrie.

Restauration dentaire : quels sont les matériaux et les techniques utilisés ?

Aujourd’hui, le chirurgien-dentiste Hongrie est en mesure de proposer aux patients une solution personnalisée et adaptée, selon le type de pathologie, ainsi que l’emplacement de la dent qui doit être soignée. Cela est devenu possible grâce à l’existence de différentes techniques et la multitude des matériaux utilisables pour la restauration dentaire (résines composites, zircon, céramique, porcelaines, amalgame…).

1) Les céramiques

Les prothèses fixes, couronnes ou incrustations en céramique offrent de l’esthétisme et une résistance considérable sur une longue période. Le dentiste commence par préparer la dent à soigner. Il prend ensuite une empreinte pour permettre à son technicien dentaire de confectionner une dent en céramique sur-mesure.

2) Les résines composites

Matériaux relativement récents, les résines composites ont une formule qui est régulièrement améliorée. Ce qui n’est pas le cas de l’amalgame. Plusieurs générations de résines composites sont donc utilisées.

Des polymères ainsi que des particules inertes très dures composent les résines composites qui, à l’aide d’une résine adhésive, sont collées à la dent. Ces matériaux d’aspect esthétique et de couleur blanche servent à restaurer les dents et à corriger les défauts ayant été causés par une fracture, une carie ou une dent mal positionnée. Très utilisées en dentisterie générale, les résines composites offrent beaucoup de confort, de souplesse et de stabilité.

3) L’amalgame

L’usage de l’amalgame, ou plombage date de plus de 150 ans en dentisterie. Contrairement à ce que son appellation laisse croire, le plomb ne fait pas partie de sa composition. Le plombage est, en effet, un alliage d’étain, de mercure, de zinc et de cuivre.

L’amalgame est un matériau facile à appliquer, peu cher et très résistant. En dentisterie pédiatrique, le plombage est largement utilisé pour soigner une dent primaire cariée.

La restauration à partir de l’amalgame est, par contre, loin d’être esthétique. En effet, sa couleur gris métallique la rend très visible.

4) Les incrustations en or

Restaurations pouvant servir à remplacer les obturations en amalgame ou en résine composite, les incrustations en or sont, en général, réalisées en laboratoire. Elles ont une longévité d’exception sans s’oxyder au fil des années. L’incrustation en or écarte également les risques de fracture de la dent et aide à mieux mastiquer les aliments.

A lire aussi

Des astuces pour les bébés et ses accessoires

Irene

Opticien à domicile : toutes les informations à connaître

Irene

Cryolipolyse : qu’est-ce que c’est ?

sophie

Ne restez pas dans le doute, prenez votre température corporelle avec un thermomètre !

Irene

Tout savoir sur la méthode Pilates

Irene

Comment lutter contre la procrastination ?

Irene