Image default
Voyance

La voyance et la médiumnité, deux domaines différents

Bien souvent, on a tendance à employer les termes médium et voyant pour désigner la même chose. Pourtant, ce sont des personnes bien différentes de par leur domaine d’activité. Bien qu’une maigre frontière se dresse entre eux, il est toujours important de bien faire la différence pour dissiper la confusion. On fait le point.

Le temps est au voyant comme l’espace est au médium

Loin d’être des synonymes, les mots médium et voyant ne sont pas à confondre.

Le porteur du don de voyance, comme le dit son nom, « voit » les événements du passé, du présent et du futur. Il n’est donc pas soumis aux barrages temporels. Ces perceptions se font via des visions, des flashs ou des intuitions. Lors de ses séances, le voyant peut utiliser des supports, comme des cartes ou des pendules, pour l’aider à mieux cerner la situation et à canaliser ses visions.

Un médium, de son côté, est un médiateur entre le monde des morts et celui des vivants. Il peut donc entrer en contact avec l’autre monde. Il peut voir un mort et l’entendre. Il dispose d’un don parapsychique qui reste encore un grand mystère jusqu’à nos jours. Il sert souvent de messager entre le monde des vivants et le monde des morts. Toujours est-il qu’il ne connaît ni le passé ni l’avenir de la personne décédée avec qui il correspond.

Qui consulter, le médium ou le voyant ?

Comme énoncé plus haut, ils pratiquent dans des domaines distincts. Aucun n’est meilleur que l’autre. Selon vos besoins, vous pouvez aller vers l’un ou vers l’autre.

Si vous souhaitez correspondre avec un ami, un membre de la famille, ou un proche qui a disparu ou qui est décédé, le médium est tout indiqué. Il est toujours difficile de perdre une personne qui nous est chère, ça prend du temps pour s’y faire. Beaucoup consultent alors un médium pour être en contact avec l’autre monde. Toutefois, cela ne se fait pas automatiquement. La personne disparue doit, elle aussi, avoir envie de cette correspondance paranormale. Sinon, cela n’aura aucun intérêt.

Consulter un voyant rime souvent avec la volonté de connaître le futur, soit pour anticiper, soit juste sous l’impulsion de la curiosité. Il faut juste garder en tête que le voyant vous dira seulement ce qu’il perçoit ou vous mettra en garde. En aucun cas, il ne vous dictera ce que vous allez faire, une chose qui est contraire à l’éthique.

À la fois voyant et médium ?

Beaucoup se disent capables de cumuler à la fois la faculté de voyance et médiumnité. Pourtant, bien que cela ne soit pas impossible, rares sont ceux qui le sont. Un voyant n’est pas automatiquement médium, même si l’inverse peut arriver. Cela s’explique par le fait que ce dernier a la faculté de percevoir le monde des morts, ce qui demande une force psychique considérable. Assurez-vous donc bien de ces dires quand une personne s’autoproclame médium voyant. Et n’hésitez pas à demander votre voyance gratuite pour évaluer les capacités de la personne sans prendre le moindre risque.

Dans tous les cas, si ces pratiques sont opposées, elles peuvent être complémentaires. Il arrive des cas où, on sollicite l’aide d’un médium pour compléter les visions d’un voyant, et vice versa.