bougie-crea.com
Image default
Arts & Culture

Katana : quelques bons conseils pour l’entretenir

Les katanas sont des armes japonaises très tranchantes qui demeurent toujours mystérieuses pour la plupart des personnes. C’est un symbole de la caste des samouraïs et se porte glissé dans la ceinture. Il s’agit d’une arme de taille et d’estoc. Parmi de nombreux types d’armes japonaises, le katana fait partie des plus célèbres que tous les sabres japonais sont souvent surnommés de la sorte. Aujourd’hui, le katana peut servir d’armes de combat pour ceux qui pratiquent laïdo ou d’objet de décoration et de collection. Dans ce cas, il est important de reconnaitre le vrai Katana.

Les caractéristiques d’un vrai Katana

Il faut rappeler que le Katana tire ses origines du pays du soleil levant. Plusieurs éléments permettent de distinguer ce dispositif des autres épées. Tout d’abord, on reconnait ce sabre par sa taille et son poids. Un Katana d’origine possède une lame de 60 cm et pèse entre 800 et 1000 g. Toutefois, ces critères changent en fonction de l’époque de fabrication et de l’usage de l’arme. Néanmoins, un vrai Katana des samouraïs japonais a une poignée en bois de magnolia appelé Tsuka. L’autre critère pour reconnaître la véritable arme de l’imitation réside sur le tressage se trouvant sur le manche et le fourreau. Le tressage peut être en coton, en soie et parfois en cuir. On a également utilisé de la peau de raie ou de requin pour fabriquer la matière blanche entre les espaces de tsuka-ito. Cela rend le Katana imputrescible même en cas d’humidité. L’entretien d’un katana est indispensable pour bien le conserver contre la rouille. A savoir que la lame de cette épée est composée d’acier au carbone qui se rouille naturellement. Cela diminue considérablement son aspect esthétique et peut endommager les qualités de coupe du sabre.

Comment bien entretenir son katana ?

L’entretien régulier ne nécessite pas de démontage mais il peut être indispensable de démonter le katana pour vérifier ou entretenir la soie (partie de la lame qui traverse le manche). La lame et la poignée doivent être démontées. Dans un cas comme dans l’autre, il faut choisir des produits particulièrement conçus pour l’entretien de la lame. Pour la nettoyer par exemple, la poudre utilisée lors de l’étape de polissage du Katana est idéale. La poudre doit être appliquée en tamponnant légèrement sur la lame. Ensuite, il convient de l’essuyer avec une feuille de papier de riz ou une microfibre. Afin de protéger la lame, il faut déposer une couche d’huile de manière homogène. L’huile traditionnelle est à base de clou de girofle. Ce type d’huile est très efficace pour protéger la lame de l’oxydation.

L’entretien d’un Katana est une démarche très importante, qu’il soit utilisé dans la pratique des combats ou en décoration. Un tel procédé permet d’assurer une longue durée de vie et garder tout son éclat. Pour que l’arme ne soit pas atteinte d’oxydation, il faut privilégier son nettoyage. A ce sujet, le chiffon utilisé doit respecter un sens spécifique. Il faut ainsi le passer de la poignée vers la pointe de l’arme. L’entretien et le nettoyage du Katana permettent d’enlever toute sorte de tache apparaissant sur la lame et lui rendre sa beauté d’origine.

A lire aussi

La beauté prodigieuse de la nature au cœur de l’art photographique

Tamby

Les plus belles réalisations d’architecture de 2019

Irene

La broderie de diamant, un véritable cadeau créatif à offrir

Irene

Réussir à bien organiser un événement culturel

Irene

Robert Combas : un des grands artistes vivants de la peinture française

administrateur

Cours de théâtre à Paris “Avenue du Spectacle”

Irene