bougie-crea.com
Image default
Jardin

Fabrication lombricomposteur : comment faire ?

La dégradation de l’environnement pousse de plus en plus de citoyens à faire des petits gestes pour le préserver. Parmi ces gestes, l’utilisation de lombricompost. Ce compost fabriqué par des vers est issu de la lombricomposture, dans un appareil appelé lombricomposteur. Véritable révolution en matière de jardinage et de culture, cet appareil, appelé aussi vermicomposteur permet de transformer des matières organiques en engrais, 100% naturel. Le compost est non seulement bio, mais il a l’avantage d’être peu coûteux et de très bonne qualité. Vous aussi, si vous avez un jardin dont vous aimez prendre soin, essayez-vous à la lombricomposture ! Vous n’en verrez que des avantages ! Comment fabriquer le lombricomposteur ?

Choix du matériel adéquat

Pour fabriquer un lombricomposteur, vous pourrez utiliser différents matériels. Plastique, bois, polystyrène, frigolite peuvent tous être utilisés pour transformer des déchets biodégradables en compost. Lequel choisir ?

Optez pour celui qui est le plus adapté à votre environnement, à votre mode de vie. Vous vivez dans une maison individuelle avec un jardin, ou une cour ? Préférez le lombricomposteur en bois, car vous avez plus d’espace. Vous vivez dans un appartement avec juste une petite véranda ? Optez pour un bac en plastique.

Chaque matière a son rôle à jouer et le type de lombricompost obtenu n’est pas forcément le même.

Les composteurs en frigolite, ou les bacs de poissonniers par exemple sont simples d’utilisation et plus économiques. Vous pourrez les peindre en noir : cela réduit l’albédo et diminue l’entrée de la lumière pour protéger les vers contenus dedans. Ils ont moins bonne image, et ils s’effritent facilement. Comment utiliser les bacs en frigolite comme composteur ? Il faudra trouer leur fond pour être utilisé comme cuve à compostage et laisser ceux du bas. Ces derniers serviront à récupérer le thé de lombricompost.

Les composteurs encastrables, qu’ils soient en bois ou en plastique, sont majoritaires dans la confection de vermicomposteur. Ils sont aussi très simples d’utilisation. Vous procéderez de la même manière qu’avec les bacs en frigolite pour en faire des lombricomposteurs : c’est-à-dire en trouant les bacs supérieurs et en récupérant le thé de compost dans le bac inférieur.

Lombricomposteur : comment le monter ?

Quand vous aurez choisi les matières de fabrication de votre vermicomposteur, procéder au montage. Il faut que vous y accordiez une attention particulière, car si elle est bien réussie, votre appareil à compost fonctionnera avec toute sa performance.

Lavez les bacs au préalable pour éviter les microbes et bactéries. Une fois bien nettoyés, les bacs vont être troués : cela permet une bonne aération de leur contenu. Attention, tâchez de ne faire les trous qu’au-dessus des bacs pour que l’air puisse ainsi y circuler correctement. Les bacs inférieurs devront également être disposés convenablement pour pouvoir recueillir le thé de compost.

Couvrez l’intérieur des bacs avec du papier journal. Ensuite, disposez minutieusement vos lombrics dans les bacs. Répartissez les matières organiques uniformément dedans. Maintenant, laissez le temps et les vers faire leur travail ! Vous devrez obtenir un compost au bout de trois mois, plus dépendant des matières mises en compostage. Tâchez de remuer régulièrement le contenu des bacs pour bien aérer tout le contenu.

Si vous avez du mal à monter votre lombricomposteur, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel tel que ce jardinier dans le 33. Il vous donnera des conseils très pragmatiques sur cet appareil à compost. Il vous donnera aussi de très bons conseils quant à la composition des matières organiques à transformer en compost, quant à l’entretien régulier de l’appareil, ou à propos de la quantité de compost à utiliser selon le type de plante.

A lire aussi

La pratique du ping-pong

Irene

Comment faire pour avoir un beau jardin dans sa maison ?

Emmanuel

L’élagage d’un arbre d’ornement

Tamby

4 conseils pour avoir un joli gazon en été

Christophe

3 conseils pour entretenir votre bonsaï

Christophe

Gros plan sur la motobineuse pour le jardinage

Odile