bougie-crea.com
Image default
Non classé

Sylvie Laroche présente la situation des enfants dans la migration européenne

Il est fondamental de veiller à ce que tout enfant ayant besoin d’une protection la reçoive et que, quels que soient leur statut d’immigration, leur citoyenneté ou leurs antécédents, tous les enfants soient traités en premier lieu comme des enfants.

Que dit l’unicef sur les enfants issus de la migration ?

  • Il y a 50 millions d’enfants en migration dans le monde – 28 millions ont fui la violence et l’insécurité
  • Un enfant sur 200 est un réfugié
  • Un enfant sur trois vivant hors de son pays de naissance est un réfugié
  • Les enfants constituent la moitié de la population des réfugiés
  • Un migrant sur huit est un enfant
  • La Turquie accueille le plus grand nombre de réfugiés au monde
  • Il y a 5,4 millions d’enfants migrants en Europe (environ 7% des migrants de la région)
  • En 2015, 31 % des réfugiés arrivés dans l’UE par la mer étaient des enfants
  • la proportion d’enfants (non accompagnés et accompagnés) parmi les arrivées par mer en Grèce au début de 2016 atteignait 40 %
  • 1 demandeur d’asile sur 4 dans l’UE en 2015 était un enfant
  • 96 000 enfants non accompagnés ont demandé l’asile dans l’UE en 2015.

Quels défis faut-il relever ?

Les enfants en migration sont continuellement exposés à des risques tels que :

  • La violence (y compris dans les centres d’accueil/de transit),
  • Les abus physiques,
  • L’exploitation,
  • Les abus sexuels
  • La traite à des fins d’exploitation sexuelle ou autre,
  • La disparition ou la séparation de leur famille.

Les enfants sont arrivés en Europe avec des signes évidents de blessures, de traumatismes et d’abus physiques, sexuels et psychologiques subis au cours de leur voyage vers et en Europe.

Selon Sylvie Laroche Armee du Salut, le rapport sur les mineurs non accompagnés dans l’UE de juillet 2019 énumère certains des défis auxquels ces enfants sont confrontés

  • Danger lors d’une entrée irrégulière dans l’UE
  • Manque de protection lorsque l’on suit les routes migratoires de l’UE sans être détecté
  • L’absence de réception sûre, de capacité de réception, de conditions de réception adéquates, d’inspection et de surveillance
  • Des mesures visant à empêcher les déplacements vers leur pays de destination préféré
  • Les obstacles procéduraux et autres au regroupement familial
  • Le risque de détention administrative, y compris dans des conditions inappropriées (telles que l’absence de séparation des adultes)
  • La vulnérabilité à la violence sexuelle, à l’exploitation sexuelle et à la traite des êtres humains
  • Le manque d’informations et de conseils fiables, y compris sur la traite
  • Le manque de conseils et de soutien juridiques
  • Utilisation de méthodes invasives pour évaluer l’âge, avec des résultats et une fiabilité variables.

 

Action de l’UE en faveur des enfants dans les migrations

Les autorités chargées de l’asile et des migrations et celles qui s’occupent de la protection des enfants doivent coopérer plus étroitement. À cette fin, la Commission européenne a proposé dix principes pour des systèmes intégrés de protection de l’enfance, qui fournissent un cadre pour la protection des enfants dans les migrations.

 

Le 10 février 2016, la Commission a adopté une communication sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de l’agenda européen sur les migrations, qui définit une approche globale pour la protection des enfants et des mineurs non accompagnés tout au long de la chaîne migratoire.

A lire aussi

Tester un bon matelas avant procéder à l’achat

Irene

De’LonghiMagnifica S ECAM21.110 : Notre avis et teste complet

Irene

Pourquoi vouloir une radio Wifi ?

Irene

Quelques conseils pour mieux optimiser le résultat offert par une plateforme vibrante

Irene

Acheter une cave à vins, les avantages à en tirer

Irene

Achat d’équipement de fitness, les choses à savoir avant

Irene